Cameroun : La Life Mission sanctifie Dieu par le football

0

La deuxième édition du tournoi de fraternité organisé par la World Life a été lancée au Stade de Mimboman-Sapeurs à Yaoundé.

Placé sous le thème : « La maison du Vivre-Ensemble », ce tournoi qui a commencé le 1er août 2019 et se terminera le 15 septembre 2019. Il a pour vocation de fédérer les jeunes autour de la parole de Dieu. Au milieu de plusieurs personnalités religieuses, traditionnelles et administratives, on a noté la présence du sous-préfet d’Ebebda Bouhari Mohamadou. L’administrateur civil est venu encourager l’initiative de la Life Mission.

Pour Eitel Ndema, le président du comité d’organisation, ce jour est mémorable. Car l’harmonisation pour le vivre-ensemble doit être un instant privilégié pour véhiculer un message puissant basée sur la solidarité, la fraternité, etc. Le sport qui a toujours joué un rôle important dans le devenir de la Nation et de la Jeunesse est ainsi choisi pour réunir la masse afin de véhiculer un message de paix.

Allant dans le même ordre d’idées, le Pasteur Babagna de la CEEPEC a évoqué la démarche déjà engagée  pour la création d’une Fédération des Sports Interreligieux. L’objectif étant de prôner l’amour, la foi et le vivre-ensemble. « Il faut que cette édition soit un modèle de bonne organisation. Je fais appel à la FECAFOOT et au Comité National Olympique (CNO) pour qu’ils accompagnent notre initiative de création d’une fédération. Aujourd’hui notre ambition est de créer un brassage cultuel, culturel et artistique. Ce tournoi doit être convivial et harmonieux. Dans un monde globalisé, l’objectif est de transformer tout milieu en un village planétaire. Vivement que cette nouvelle ère s’ouvre pour qu’à travers elle, nous puissions apporter notre plus, » a-t-il lancé.

Place au jeu

Ce tournoi interreligieux a vu pour son lancement, l’équipe de l’Assemblée de Mbankolo se mesurer avec celle de Mfoundassi (Olézoa). Le coup d’envoi de la rencontre a été donné par le Pasteur Denis Boba. A la première mi-temps aucune équipe malgré le jeu alléchant développé par les frères, n’a fait bouger les filets. C’est à la 57 eme minute que le premier temps fort de la partie a été enregistré.

Suite à une faute du défenseur central de l’équipe de l’Assemblée de Mfoundassi, après plusieurs dribbles de l’attaquant adverse, un penalty a donné par l’arbitre de la rencontre. Le penalty a été transformé par le Junior Djou Ngalle dossard N°3. Assemblée de Mfoundassi s’est jeté dans la bataille pour revenir au score. A la 81e minute de la partie, Yvan Abessolo d’un geste technique imparable a remis les pendules à l’heure. Malgré les 7 minutes de temps additionnel le score est resté inchangé.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here