Cameroun : 15 milliards dilapidés à EDC en moins de 5 ans

0

Selon nos sources, la société Electricity Development Corporation (EDC) fait face depuis de longues années à une multitude d’insuffisances managériales.

EDC est un malade grabataire au-delà de l’image que la hiérarchie s’attèle à façonner. On apprend que depuis 04 ans, aucun rapport annuel de performances n’a été produit. Il n’y a pas de plans d’actions prioritaires pour booster le développement de l’entreprise. L’organigramme d’EDC ne cadre pas avec les réalités de fonctionnement. On attend toujours le rapport d’activités de l’année dernière. 150 localités de la région de l’Est nécessitent des travaux d’électrification.

On dénombre 340 agents EDC sans occupation quotidienne pour une masse salariale mensuelle de 150 millions FCFA. Les ressources internes propres n’existent pas. Le capital social disponible est inexistant. 15 milliards FCFA ont été dilapidés en moins de 05 ans de gestion. Les violations syndicales et des textes de loi sont monnaie courante au sein d’EDC. Les caisses d’Electricity Development Corporation sont essoufflées. Le détournement des biens est le sport favori de certains cadres.

Des activités n’ayant aucun rapport avec l’entreprise sont financés à hauteur de centaines de millions FCFA. Des sources révèlent que la direction ordonne des missions fictives, organise des ateliers non productifs et budgétivores, multiplie les visites de chantiers aux effectifs pléthoriques, et bien d’autres maladresses pour se remplir les poches. Depuis plusieurs mois, les agents qui essayent de recadrer la direction sont virés comme des veilleurs de nuit.

Des témoignages concordants signalent des ruptures de carburant récurrentes dans l’exploitation du Barrage de Lom Pangar et le vol de tout le patrimoine de la cité du maître d’ouvrage. Les 22 points du protocole d’accord tripartite signé le 21 juin 2018, ont du mal à être appliqués. Le dialogue social au sein d’Electricity Development Corporation bat de l’aile. Un véhicule du Projet de Barrage de Lom Pangar détourné et est garé dans le domicile d’un proche du DG Théodore Nsangou.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here