Cameroun : Atanga Nji exige le retour des pèlerins après le Hajd 2019

0

Le Président du Conseil National du Hajd s’est exprimé le 11 juillet à Yaoundé, lors d’une concertation avec les encadreurs de pèlerins venus des 10 régions du pays.

Le Ministre de l’Administration Territoriale ne veut pas être mêlé à une histoire d’immigration clandestine sous couvert du Hadj 2019. Cette année, 2.840 croyants sont enregistrés pour le pèlerinage à la Mecque. La première vague de pèlerins musulmans va embarquer le 29 juillet 2019 pour l’Arabie Saoudite. La rencontre de Yaoundé a permis de constater que chaque pèlerin est titulaire d’un passeport valide et les visas sont cours d’obtention.

Il faut encore faire des réglages au niveau des frais de transport et d’hébergement. En ce qui concerne le Hadj 2019, le Président Paul Biya a débloqué une somme d’un milliard FCFA. Pour éviter des problèmes sanitaires, tous les pèlerins camerounais doivent se soumettre aux visites médicales. Selon Paul Atanga Nji, le transport des produits dangereux est formellement interdit. Des badges seront délivrés pour que les pèlerins soient facilement identifiables.

Depuis de longues années, le pèlerinage à la Mecque a revêtu une importance capitale au Cameroun. Le pèlerinage à la Mecque constitue un des piliers de l’Islam. Bon nombre de croyants musulmans se bousculent pour accomplir leur devoir. Mais cependant ils se heurtent le plus souvent aux plusieurs difficultés financières et matérielles. Ce tableau peu reluisant a poussé la plus haute autorité de l’Etat du Cameroun, à accorder une attention particulière aux soucis de la communauté musulmane.

Le Chef de l’Etat a octroyé des centaines de valises de luxe aux pèlerins. Selon une étude, les musulmans constituent une part importante de la population camerounaise. En général, ils ne se rattachent pas à un courant précis de l’islam. Mais ils s’identifient comme sunnites bien qu’il existe une minorité chiite. Les musulmans se recrutent massivement dans les régions de l’Adamaoua et du Nord Cameroun. Il y a une forte communauté chez les Bamoun à l’Ouest du pays.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here