Cameroun : La touche exceptionnelle de Mbita Mbita

0

A peine 6 mois, après avoir été plébiscité par ses camarades du parti pour prendre la tête de la sous-section RDPC du village Mveng suite au décès de l’ancien président Jules Ndoze, d’Hervé Joël Mbita Mbita imprime déjà sa marque en organisant la toute première conférence conjointe des sous-sections de sa circonscription.

La ville de Djoum et le village Mveng viennent de boucler un weekend exceptionnel rehaussé par la présence du sous-préfet de l’arrondissement de Djoum, Vital Tsimi Melingui. Le tout nouveau président de la sous-section spéciale Mveng 1006 ayant pris les rênes après le décès d’un autre camarade du RDPC, vient de permettre à la base militante du parti majoritaire dans les instances dirigeantes du Cameroun de s’instruire des enseignements et directives du Président National Paul Biya, Chef de l’Etat. Ces directives répercutées lors des séminaires régionaux ont eu leur apothéose le 16 mars 2019 à Ebolowa.

Sous l’encadrement de Louis Paul Motaze, Chef de la délégation départementale permanente du RDPC, imbibé de cet enseignement, c’est avec une motivation particulière que les responsables des sous-sections ont fait la revue des militants afin de rallier le lieu de la rencontre. L’actuel Ministre des Finances, qui ne manque pas d’admiration quant à cette initiative nouvelle pour cette sous-section spéciale est même allé jusqu’à questionner la dénomination octroyée par la hiérarchie du parti à ces dynamiques militants. Sans douter de leur loyauté et de leur dévouement, Louis Paul Motaze semble véritablement compter sur le travail de ses camarades de la porte d’entrée du Cameroun côté Sud.

De par sa dénomination, la sous-section spéciale Mveng 1006 à la particularité de se trouver dans la ville de Djoum, frontalière à la République du Congo. Sentinelle du RDPC et bastion resté jusqu’ici imprenable, la sous-section fait partie intégrante de la section Dja et Lobo 4. Le village Mveng qui symbolise cette « force de l’expérience » devait se réapproprier des nouvelles approches et stratégies afin de continuer à maintenir allumée la flamme. Conscient des défis, c’est avec tact que le nouveau président de sous-section Mbita Mbita a réuni dans la maison de la culture de Djoum, tout le gotha politique de la sous-section Mveng spéciale 1006.

L’objectif étant d’informer sur les grands principes qui devront guider l’avenir du parti, de relever de façon considérable le taux d’inscriptions sur les listes électorales en encourageant les jeunes et les femmes à aller s’inscrire sur les listes électorales, accorder des places importantes à la jeunesse et aux femmes afin d’être en phase avec les directives du Président national du parti, d’enseigner sur les principes de la démocratie au sein du RDPC avec la hiérarchisation des choix démocratiques dans chaque structures faitières du parti à savoir cellule, comité de base, sous-section et section, etc.

Toujours dans la logique de former la base militante, l’intervention de Jean Marc Evina Evina qui représentait lors de cette rencontre fraternelle le président de section RDPC Dja et Lobo 4, Nti Mefe a été édifiante. Le responsable qui notera que rien ne peut se faire sans un socle solide de membres du parti a tout de même précisé qu’au sein du RDPC seul les militants qui cotisent et possèdent des cartes du parti sont considérés comme appartenant au RDPC et participe dans un principe démocratique à toutes les décisions du parti de la base au sommet.

La motion de soutien et de déférence lue à la fin des assises à l’intention du Président National du RDPC, qui subit les assauts depuis Genève où il se trouve en compagnie de plusieurs responsables, a clôturé les travaux avant de voir tous les militants effectuer une marche très représentative sur une bonne distance dans le village Mveng. Dans la motion de soutien, les responsables du parti ont énuméré bon nombre de choses. Ils avouent que l’appartenance depuis des années au RDPC a permis à ce jour, la réalisation de divers projets de développement en faveur des fils et filles de la localité.

Il s’agit de la construction d’un complexe scolaire complet comportant une école maternelle, une école primaire et un lycée d’enseignement général, la construction d’un centre de santé intégré bien équipé. Enfin la construction de la route transfrontalière Sangmélima-Djoum-Ouesso en République du Congo qui impactera positivement sur le développement de l’arrondissement de Djoum et particulièrement sur le village Mveng.

Il est à noter que le village Mveng est l’une des composantes des 35 villages qui constituent le Canton Bulu de l’arrondissement de Djoum. De Nkolafendek jusqu’à Djoum village, ce canton est dirigé par sa Majesté Dechannel Salla Ndo. C’est donc une gestion importante des hommes et des idées que le président de la sous-section spéciale Mveng 1006, Mbita Mbita compte manager dans les jours à venir afin de maintenir les acquis voire les améliorer au profit du RDPC. En organisant la toute première conférence conjointe des sous-sections, la synchronisation des idées et la communion avec la base auront permis d’aplanir plusieurs doutes sur les intentions du RDPC envers la population.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here