Centrafrique : Les journalistes Vergnes et Bouessel violentés

0

Selon Arnaud Froger, l’abandon des poursuites contre ces deux journalistes français est un préalable indispensable mais loin d’être suffisant. 

D’après Reporters Sans frontières (RSF), les hommes de médias travaillant pour l’Agence France-Presse (AFP) ont été violemment interpellés par des éléments de la police. Après avoir reçu coups de pied, coups de poing et coups de crosse alors qu’ils couvraient la dispersion d’une manifestation de l’opposition. Signalons que la manifestation de Bangui n’a pas bénéficié de l’aval des autorités de la République Centrafricaine.

Florent Vergnes et Charles Bouessel violentés, ont finalement été relâchés après six heures de garde à vue. RSF dénonce l’agression et l’interpellation de deux journalistes français. L’acte odieux a été posé par un groupe de policiers centrafricains. L’organisation de protection des journalistes demande que les responsables de l’agression soient identifiés et sanctionnés. L’abandon des poursuites contre ces deux concitoyens du Président Emmanuel Macron est un préalable indispensable.

Mais ce préalable est loin d’être suffisant, estime Arnaud Froger. Selon le Responsable du Bureau Afrique de RSF, la suite qui sera donnée à cette affaire par les autorités centrafricaines aura valeur de test pour l’état de la liberté de la presse en RCA. Reporters Sans frontières demande de continuer à dénoncer les violences commises envers les journalistes. En RCA et partout dans le monde, il faut se mobiliser pour la liberté de la presse. RSF compte sur le soutien de tous.

Reporters Sans Frontières est une organisation non gouvernementale internationale reconnue d’utilité publique en France. Elle s’est donnée pour objectif, la défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes. RSF a été fondée à Montpellier en 1985 par les journalistes Robert Ménard, Rémy Loury, Jacques Molénat et Emilien Jubineau. Sa devise est : « Sans une presse libre, aucun combat ne peut être entendu. »

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here