Soudan : Le CMT accusé à cause des violences

0

Dans une déclaration publiée le 17 juin 2019, l’Union Européenne (UE) appelle à la cessation immédiate de toutes les violences contre la population soudanaise.

D’après l’UE, la responsabilité en incombe clairement au Conseil Militaire de Transition (CMT) en tant qu’autorité chargée de la protection de la population. Il est du devoir du CMT d’assurer la sécurité de tous au Soudan. Les membres des Forces pour la Liberté et le Changement et les autres civils qui ont été arrêtés et placés en détention. C’était au cours des événements récents. D’après l’Union, ils doivent être immédiatement libérés.

Les restrictions imposées à la liberté de réunion, la liberté des médias, l’espace dévolu à la société civile et l’accès à l’internet doivent également être levées. L’Union Européenne condamne fermement les violentes attaques perpétrées le 03 juin 2019. Les attaques ont fait de nombreux morts et blessés parmi les civils qui manifestaient pacifiquement. L’organisation condamne avec la même fermeté les violences sexuelles et sexistes.

L’Union Européenne soutient que toutes les violations des droits de l’homme et les abus commis doivent faire l’objet d’une enquête. L’enquête doit être menée avec indépendance et transparence, et leurs auteurs doivent répondre de leurs actes. L’UE appelle à la cessation immédiate des violences contre la population. Il s’agit des exécutions extrajudiciaires, arbitraires et sommaires, des passages à tabac et des violences sexuelles et sexistes, des arrestations et des disparitions.

L’UE soutient l’appel de l’Union Africaine (UA) en faveur de l’établissement d’une autorité civile de transition. A cette fin, l’organisation du vieux continent invite le CMT et les Forces pour la Liberté et le Changement à reprendre immédiatement les négociations, sur la base des accords trouvés jusqu’à présent. L’Union Européenne appelle instamment les deux parties à s’abstenir définitivement de toute action unilatérale.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here