Gabon : Patrice Neveu aux commandes des Panthères

0

Le compatriote de François Hollande a été retenu le 23 mai 2019, pour encadrer l’équipe nationale de football en quête de repère.

L’héritier de Daniel Cousin a la lourde charge de remettre les Panthères du Gabon en selle. Depuis de longs mois, la sélection gabonaise ne parvient pas à s’imposer sur la scène africaine. Le coach Patrice Neveu doit faire des pieds et des mains pour que le Gabon se qualifie pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021. Signalons que cette CAN va se dérouler probablement au Cameroun, un pays voisin qui n’a jamais fait de quartier aux Panthères du Gabon.

Neveu a signé un contrat d’une durée de deux ans. C’est le patron de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) qui a annoncé la bonne nouvelle. L’ancien arbitre de football, Pierre Alain Mounguengui  s’est exprimé à la suite d’une concertation avec le Ministre des Sports, Alain Claude Bilie-By-Nze. Le nouveau patron du banc de touche gabonais a la possibilité de renouveler son contrat autant de fois qu’il le voudra.

Le coach Patrice Neveu a travaillé au Niger, en Guinée Conakry, en RD Congo et Mauritanie.  Né le 29 mars 1954 à Pré-Saint-Evroult, une localité située dans le centre de la France. Il a signé sa première licence au CS Bonneval comme minime. Avant de lancer sa carrière d’entraîneur, Neveu a eu une vie de joueur. C’était au sein de l’OC Châteaudun, une formation de division 3 durant les années 70. Sa première apparition sous le maillot de Châteaudun s’est produite à l’âge de 18 ans.

C’est en 1989 que Patrice Neveu a bouclé sa carrière de joueur. Il a passé ses diplômes d’entraîneur d’abord à Vichy sous l’encadrement de Gaby Robert, puis à Clairefontaine en présence du célèbre technicien Gérard Houiller. Celui qui a été nommé sélectionneur de Panthères du Gabon, a eu une aventure en Chine de 2002 à 2004 avec Dalian Shide et Zhuhai. Grâce à ses soins de manager, il a fait monter Zhuhai en Première Division.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here