Cameroun : Peter Tieh Nde promeut le travail

0

Administrateur civil principal hors échelle en service dans le Nyong et Kellé, il n’hésite pas de se sacrifier pour le bonheur des populations dans son territoire de commandement.

Homme au grand cœur, père de famille, manager attentionné, rassembleur des brebis, le préfet du Nyong et Kellé reste un personnage respectable. Il est une icône pour les populations de son département. Toujours présent à son cabinet dès le lever du jour, Peter Tieh Nde, passe toute la journée sur les dossiers garnissant sa table et aucun papier n’échappe à coup d’œil légendaire. Très attentif et toujours à l’écoute des populations, il s’implique personnellement dans tout ce qui concerne son unité de commandement.

Les réalisations de Monsieur Peter Tieh Nde sont multiples et visibles. On peut citer entre autres, la résolution pacifique et le retour à la normale après le conflit entre les mototaxi natifs d’Eséka et leurs camarades ressortissants du Nord Cameroun. L’altercation faisait suite à un vol de moto indexant les Nordistes. La situation a failli tourner au vinaigre et embraser toute la ville d’Eséka. Quelques heures après la suspension des mototaxis pour éviter le pire et de voir clair, Monsieur le Préfet est descendu sur les lieux. Il était question pour le chef du département du Nyong et Kellé d’inviter les mototaximen à mieux s’organiser pour défendre leur activité et leurs intérêts.

Le Préfet Tieh Nde voulait faire comprendre à ses concitoyens que l’intégration nationale et le vivre ensemble s’imposent à tous les Camerounais. Aussi, le bon déroulement de la course cycliste « Circuit du Nyong et Kellé » du 20 avril 2019 à Eséka est à mettre à l’actif des défis relevés par le Préfet. Cet évènement a connu l’implication de Dairou Sally, Deuxième Adjoint Préfectoral. Il faut aussi signaler l’arrêté préfectoral N°270/AP/JO8/SP du 31 octobre 2017, relatif à l’interdiction de l’exploitation clandestine de l’or à Bat Bat, Bogso, Eseka et ses environs.

Chaque administré du Nyong et Kéllé a quelque chose de positif à dire sur l’administrateur civil principal Peter Tieh Nde. « C’est notre Messie. Depuis l’arrivée de cet homme, notre département présente un autre visage car le travail est sa première arme de guerre. Grande est notre surprise de constater que, lors des journées d’hygiène et d’insalubrité, il se joint toujours à nous, comme tout autre citoyen. Son engagement pour le travail dans notre localité est à féliciter, » souligne un natif d’Eséka.

Certains Teh Ndé rigide. Un jeune moto taximan exprime en ces termes : « Il est bien vrai que, grâce à ce préfet, tout est rentré dans l’ordre à Eséka. Surtout en ce qui concerne le problème d’insécurité dont on était victime à travers des crimes passionnels, des vols de motos, agressions etc. Mais il est parfois trop exigeant envers nous les conducteurs de moto et il oublie peut-être que c’est grâce à ces motos que nous subvenons à nos besoins. »

Après plus de cinq années (2012-2017) comme Préfet de la Manyu dans la région du Sud-Ouest, l’administrateur civil principal Peter Tieh Nde est arrivé en juillet 2017 dans le département du Nyong et Kéllé. Depuis ce temps-là, il mène un parcours de combattant pour résoudre toutes les difficultés se dressant sur son passage.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here