Cameroun : L’unité nationale célébrée sans incident

0

Le grand défilé marquant la 47 eme édition de la Fête Nationale qui s’est déroulé le 20 mai 2019 à Yaoundé, a connu l’implication d’une dizaine de partis politiques.

Le défilé a dégagé deux tableaux. Le premier a été façonné par les militaires. Et le deuxième est l’œuvre des civils. 10 formations politiques ont battu le pavé au Boulevard du 20 mai, devant la plus haute autorité de l’Etat du Cameroun. Le Président Paul Biya est resté debout pendant 60 minutes pour admirer le passage des troupes camerounaises et étrangères. La présence des soldats congolais à ce défilé, a captivé l’attention du public et suscité l’admiration du locataire du Palais de l’Unité.

La partie civile du défilé relative à la célébration de l’Etat unitaire a englouti 90 minutes. On a vu passé tour à tour, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP), les établissements scolaires, les Lions U17 etc. En dépit de l’absence de certains partis, la fête a gardé tout son sens. Il faut rappeler que des leaders politiques ont appelé leurs camarades à boycotter la 47 eme édition de la Fête Nationale.

Signalons que le Cameroun est marqué ces derniers temps, par les troubles socio-politiques dans la partie anglophone. La menace terroriste pèse sans relâche sur l’Extrême-Nord. Cette région est le plus souvent le théâtre de violentes attaques de la part de Boko Haram. Les Forces de Défense et de Sécurité du Cameroun ont veillé au grain. Résultats des courses, l’ennemi n’a pas réussi à verser la moindre goutte de sang au Pays de Martin Paul et Ruben Um Nyobe.

Les menaces proférées par les bandes sécessionnistes ont poussé les populations du Sud-Ouest et du Nord-Ouest à se terrer dans leurs maisons. Kumbo et dans autres localités de la partie anglophone du Cameroun ont connu une célébration timide. Selon un cadre du parti au pouvoir, le vivre-ensemble aura toujours le dessus sur le divisionnisme. La balkanisation du Cameroun ne sera jamais d’actualité. Le Cameroun est un et indivisible.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here