Cameroun : Les enseignants vacataires du Lycée d’Ekounou en voie de se soulever

0

Ces derniers scrutent le ciel attendant leurs salaires et pendant ce temps, l’Association des Parents d’Elèves (APEE) exigent un bilan financier au proviseur Mendo Foumane.

Selon nos sources, si rien n’est fait, la situation qui prévaut en ce moment au Lycée d’Ekounou à Yaoundé va aboutir à une paralysie totale des activités. Les enseignants vacataires réclament leurs salaires. Ceux-ci subissent sans relâche la pression des bailleurs et de leurs familles respectives. Les facteurs d’eau et d’électricité ne sont pas réglées. La ration alimentaire n’est plus assurée. L’APEE de l’établissement scolaire dirigé par Roger Foumane Mendo bat de l’aile.

Le directoire de l’Association des Parents d’Elèves réclame un bilan de la gestion des fonds depuis la fin du premier trimestre de l’année scolaire en cours. D’un côté, le bureau de l’APEE soutient que le Mendo Foumane ne veut pas produire les documents comptables de l’Association. De l’autre, Roger Mendo Foumane déclare que le 07 mai 2019 que son bureau et celui de l’intendant ont été cambriolés. Au cours de ce cambriolage, tous les documents concernant l’APEE ont été emportés.

Les parents d’élèves ne l’entendent pas de cette oreille. Ils se plaignent du fait qu’en début d’année scolaire, la direction de lycée les a étranglés à cause des frais d’APEE. Mais au finish, aucun bilan financier n’est soumis à leur appréciation. « Les réalisations ne sont pas toujours proportionnelles aux sommes dépensées. Le proviseur du Lycée d’Ekounou doit produire les justificatifs des dépenses et payer les salaires des enseignants vacataires, » conclut un parent d’élève en colère.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here