Cameroun : Tendem Gougni recherché pour pratiques contre nature

0

Le jeune Camerounais en fuite à cause des persécutions s’est établi en Italie et ne sait plus où mettre la tête.

Convaincu que la loi du pays est sans appel pour quiconque ose entretenir des rapports avec des personnes de même sexe ou un partenaire douteux, Ludovic Tendem Gougni se bat comme un beau diable pour survivre. Né en 1985 à Koutaba dans la région de l’Ouest Cameroun d’une fratrie de trois rejetons, Ludovic arpente le chemin de l’école jusqu’à l’obtention d’un BEPC. Il va se lancer dans le commerce pour subvenir à ses besoins ; seulement durant son activité il va faire la connaissance des personnes qui lui feront des propositions indécentes.

Et finalement Gougni finira par se lancer dans ce qui lui faut aujourd’hui une cabale. Bastonné à mort et emprisonné à Dschang du 30 novembre 2015 au 08 septembre 2016, Tendem Gougni va bénéficier de l’aide d’un aumônier pour retrouver la liberté. Il décide ainsi de prendre la route vers pour une terre nouvelle. Des mois durant, le jeune homme va braver toutes sortes de persécutions pour rejoindre le continent européen.

Ce qui se fera au terme d’un long périple. Installé et travaillant dans le noir pour subvenir à ses besoins, il apprendra le décès de sa maman Thérèse Dongmo et décidera de prendre le chemin retour avec tous les risques que cela comporte question de venir enterrer sa génitrice, Ludo arrive au Cameroun le 1er juin 2017 après avoir obtenu dit-on un visa à Berlin.

Sur place dans la capitale régionale du Nord-Ouest, il ne pourra le faire suite à la tension qui prévaut mais surtout du fait que ce dernier restait toujours recherché pour s’être évaporé des années avant du pénitencier de Dschang. Du coup les forces de maintien de l’ordre restaient à ses trousses jusqu’à ce que qu’il soit interpellé et transféré à la Prison de Kondengui en compagnie d’autres personnes.

C’est alors que durant son séjour après avoir été bastonné par des gardiens de prison qu’il se serait retrouvé à l’infirmerie pour suivre des soins. Seulement il profitera de quelques moments d’inattention des geôliers pour fondre dans la nature et retrouver ainsi un vieil ami.
Un certain Hervé qui va l’aider à quitter Yaoundé pour Douala où l’attendait aussi une autre connaissance, le nommé Romi lui trouvera 75.000 FCFA.

Cet argent lui donnera la possibilité de rejoindre Lagos au Nigeria un 02 août 2017 via un camion de tomate dans lequel Ludovic Tendem Gougni s’est fondu. Ensuite une embarcation de fortune tenue par un certain Alain le mènera dans les eaux de la mer. Ainsi l’aventure va se poursuivre le long des ports jusqu’à ce que le jeune Camerounais se rende compte qu’il se trouve en Italie après une trentaine de jours en haute mer.

A Genova le 02 octobre 2017 il se retrouve à la gare espérant en vain s’accrocher à un Africain qui pourrait l’aider. Hélas ce n’est qu’une semaine après qu’un Sénégalais lui propose de demander l’asile vers Bologne. N’ayant pas de toit, Ludovic a supplié une connaissance de circonstance, Iroh Uwazie Alphonsus à Padova où il se trouve toujours en attendant une amélioration de ses conditions.

Ludovic souffre du fait de rester sans nouvelles de ses frères et la douleur de n’avoir pas enterré sa maman. Aujourd’hui vivant comme un fugitif, Ludo ne sait où mettre la tête. Un avis de recherche a été lancé par les éléments de la Police Judiciaire du Centre contre lui sur toute l’étendue du territoire national le 22 juillet 2017.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here