Cameroun : Paul Biya débloque 1 milliard pour le Hadj 2019

0

D’après le Ministre de l’Administration Territoriale Paul Atanga Nji, le Président de la République a décidé de voler au secours des pèlerins musulmans.

Cet argent devra couvrir le surplus exigé pour des raisons exogènes dues par exemple à la fluctuation du dollar et autres frais du Hadj. D’après nos informations, 2.839 pèlerins devraient bénéficier de la subvention. Ces musulmans pieux qui doivent obligatoirement débourser la somme de 2.242.000 FCFA seront aidés par le don spécial qui mettra la barre à 2.529.000 FCFA. Pour un différentiel de 287.000 FCFA, le montant total à dépenser pour combler le gap sera de 814.793 000 FCFA.

En 2018, chaque pèlerin avait bénéficié de 3 valises et 5 litres de « Zam-Zam » (eau bénite). Le Chef de l’Etat camerounais avait activé les leviers pour obtenir la baisse du prix du billet d’avion, la célérité dans l’obtention des visas et l’augmentation du nombre du volume de bagages de chaque pèlerin. On est passé de 40 à 56 kg. Les explications du Ministre Paul Atanga Nji, justifient l’augmentation du prix du Hajj en évoquant les facteurs exogènes.

Selon le MINAT, l’augmentation des frais de visa de l’ordre de 109.000 FCFA et du transport interne en Terre Sainte qui coûte 175.000 FCFA est lié à la fluctuation du taux de change du dollar. En 2018, un dollar valait 590 FCFA. Actuellement le dollar américain équivaut à 630 FCFA. Cette situation a poussé la Commission Nationale du Hadj dans sa démarche d’augmentation. Ce qui fait que les frais du Hadj 2019 s’élève à 2.242.000 FCFA.

Certaines voix estiment qu’elles ne sont pas suffisamment représentées dans la Commission du Hadj. Le pèlerinage aura lieu au mois d’août prochain. Un Guichet Unique Hadj est ouvert au MINAT pour gérer tous les aspects liés à cet évènement. L’enregistrement des pèlerins s’achève le 07 juin 2019. A travers l’octroi d’un milliard, le Président Paul Biya vient de ramener la quiétude dans les cœurs des pèlerins.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here