Cameroun : Landcam lancé pour les questions foncières

0

Repérable à l’adresse www.landcam.org, ce site entend sécuriser les données relatives aux droits sur les terres et les ressources naturelles.

Au cours des cinq prochaines années, LandCam va collaborer avec les principales parties prenantes du Cameroun, pour améliorer les droits coutumiers et formels sur la terre et les ressources naturelles en pilotant des innovations en matière de gouvernance foncière au niveau local et en contribuant à des réformes viables de la politique concernée. L’objectif est de bâtir de nouveaux espaces pouvant permettre une meilleure compréhension des questions foncières.

Landcam est outillé pour un dialogue et une analyse plus efficaces et inclusifs, en impliquant le public et les médias, ainsi que les plateformes de la société civile. C’est un canal pour surveiller les changements sur le terrain, suivre les réformes juridiques et partager les enseignements aux niveaux national et international. CED, RELUFA et IIED sont les organisations qui mettent en œuvre le projet et travaillent en étroite collaboration avec un large éventail de partenaires.

Le Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) est une organisation indépendante. Elle qui s’emploie à promouvoir la justice environnementale et à protéger les droits, les intérêts, la culture et les aspirations des communautés locales et autochtones en Afrique Centrale. Le Réseau de Lutte contre la Faim (RELUFA) est une plateforme d’acteurs de la société civile et d’acteurs communautaires locaux créée en 2001.

Le RELUFA vise la résolution des problèmes systémiques menant à la pauvreté, à la faim et aux injustices sociales, économiques et environnementales au Cameroun. L’Institut international pour l’Environnement et le Développement (IIED) promeut le développement durable en établissant un lien entre les priorités locales et les défis mondiaux. L’institut aide activement les populations les plus vulnérables du monde à faire entendre leur voix lors de la prise de décision.

Les partenaires du projet Landcam sont le Centre pour le Développement International et la Formation (CIDT), la Coalition Internationale pour l’Accès à la Terre (ILC), le Réseau des Chefs Traditionnels pour la Gestion des Ecosystèmes en Afrique Centrale (RECTRAD), le Réseau de Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers en Afrique Centrale (REPAR) et la Stratégie d’Engagement National (NES). Le projet va de février 2017 à décembre 2021.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here