Cameroun : La presse réclame plus de liberté

0

La question a fait l’objet d’une conférence, qui s’est tenue à l’Ecole Supérieure des Sciences Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC).

La conférence était placée sous le thème : « Les médias pour la démocratie, journalisme et élection en temps de désinformation. » C’est une initiative du Bureau Régional Multisectorielle de l’UNESCO et le Centre d’Informations des Nations Unies. Il a été donné aux étudiants de journalisme, professionnels de médias et aux jeunes reporters de savoir comment le journalisme peut-il rivaliser avec le contenu émotionnel et les informations dans un contexte électoral, dans quelles mesures les régulations électorales doivent-elles s’appliquer à internet.

Cette conférence a été une occasion pour tous les participants de nourrir la réflexion sur ces questions d’actualité car, la liberté de la presse contribue à l’exercice de la démocratie. La Journée Mondiale de la Liberté de la Presse a été proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1993 sur recommandation de la 26 eme session de la Conférence Générale de l’UNESCO en 1991.

Son objectif principal est de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l’indépendance des médias et rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession. Cette année, l’UNESCO a également lancé la campagne « Défends le journalisme » qui invite les médias à montrer leur soutien à un journalisme libre et indépendant de bannières dans leurs éditions imprimées et plateformes numériques. La Journée Mondiale de la Presse se célèbre le 03 mai.

Echos de la célébration

Célébrée chaque année, la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse joue un rôle important dans les relations entre les médias et la démocratie d’où la Conférence Mondiale organisée du 01 au 03 mai 2019  par l’UNESCO à Addis Abeba (Ethiopie).  Au cours de ces assises tenues en Ethiopie, plusieurs sujets ont meublé la rencontre à savoir la conférence académique qui présente de nouvelles recherches sur la sécurité du journalisme avec pour objectif de favoriser les interactions entre les chercheurs et les acteurs politiques qui travaillent sur des sujets communs. Il s’agit notamment de s’intéresser à la sécurité des femmes journalistes et des journalistes dans un contexte électoral. Plus d’un millier de participants y prennent parts à cette célébration.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here