Cameroun : La vision de Paul Biya sur les infrastructures sportives

0

Au moment où le pays se prépare à accueillir en 2021, la Coupe d’Afrique des Nations TOTAL 2021, les Camerounais ne parviennent pas à mesurer l’ampleur des investissements consentis par le Président Paul Biya.

Héritier d’un pays dans lequel la première Coupe d’Afrique des Nations organisée par le Cameroun a laissé juste 2 stades opérationnels et 1 inachevé jusqu’au départ du Président Ahmadou Ahidjo en 1982, Paul Biya aura bien compris l’enjeu. Dans sa dextérité à faire bouger les choses et implémenter des choix et politiques devant transcender les intérêts égoïstes, le Chef de l’Etat camerounais a confié des tâches précises à ses collaborateurs et les résultats commencent à se ressentir à quelques mois du kick-off de la CAN TOTAL 2021.

Dans son discours du 31 Décembre 2018, le Président Biya a réaffirmé l’intérêt suprême qu’il porte à l’organisation de cette CAN TOTAL 2021. Dans son adresse aux Camerounais, il va marteler cet engagement en ces termes. « Comme vous le savez, notre pays était engagé à accueillir le grand rendez-vous du football africain en 2019. La Confédération Africaine de Football, au regard de certaines données, a pensé qu’il fallait procéder à un glissement de date. Nous en avons pris acte. Comme je l’ai déjà dit, tous les investissements liés à l’organisation de la CAN seront réalisés. Je saisis cette occasion pour vous demander de rester mobilisés afin qu’à terme, la modernisation de nos infrastructures routières, ferroviaires, hospitalières et sportives liées à ce grand événement, se concrétisent : notre pays le mérite bien. »

Stoppant la fausse rumeur renvoyant l’organisation après 2023, ces mots pleins d’espoirs ne sont vains. Sur le terrain et après les premières visites du tout nouveau Ministre des Sports et de l’Education physique Narcisse Mouelle KombI, ce sont des chantiers qui avancent à pas de géant. A Yaoundé, la capitale camerounaise, qui va à coup sûr abriter le coup d’envoi et la Poule A, 11 stades en construction affichent divers taux d’exécution. Le Stade d’Olembe d’une capacité de 60.000 places est entièrement couvert de sièges. Avec un taux d’exécution dépassant les 70%, le premier Bijou qui porte le nom de « Paul Biya » sera probablement livré à temps par l’entreprise italienne Piccini.

A part ce stade aux normes internationales, la ville de Yaoundé aura encore 7 autres stades à savoir le Stade Omnisports Amadou Ahidjo de Yaoundé, Stade Militaire de Yaoundé, Stade Annexe près du Stade Omnisport de Yaoundé, Stade Annexe près du Stade Olympique Paul Biya de Yaoundé, Stade au Complexe Fecafoot d’Odza, Stade au Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo et le Stade Complexe BEAC. A Douala, la forte attraction économique représentée par diverses entreprises laissera place le moment opportun à l’expansion du sport et du football en particulier. La ville côtière et chef-lieu de la région du Littoral a 7 stades en chantier qui affichent un avancement des travaux considérable.

C’est en se rendant sur le terrain que le Ministre Narcisse Mouelle Kombi verra que le Complexe Multisport de Japoma affiche un taux de réalisation admirable. Avec sa piste d’athlétisme déjà effectué, ses parkings opérationnels, ses deux stades annexes pour les entrainements d’une capacité de 2.000 places en finition. Pour la piscine olympique d’une capacité de 1.000 places assises et 8 couloirs de compétitions, la garantie de terminer dans les délais par le groupe turque Yenigûn Construction Industry. Le chantier de ce complexe ayant débuté en juin 2016, devrait d’après les dires de l’entreprise turque se terminer en fin 2019 pour un montant de marché estimé par l’Etat à 200 milliards FCFA. En ajout de ce complexe multisport, les stades de la réunification (réfectionné), de Mbappe Leppe (relooké), Stade Annexe près du Stade de la Réunification de Douala, Stade annexe de Bonamoussadi et 2 Stades Annexe près du Stade de Japoma.

LES AUTRES STADES

BAFOUSSAM 

1- Stade Municipal Bafoussam Kouekong
2 – Stade Kocket de Bafoussam
3 – Stade Annexe près du Stade de Bafoussam

BANDJOUN

Stade Fotso Victor de Bandjoun

MBOUDA

Bmaboutos Arena de Mbouda

BUEA

1 – Molyko Stadium
2 – Buea Town

 

LIMBE

1 – Stade Omnisports de Limbe
2 – Stade Annexe Omnisports
3 – Middle farm,
4 – Centenary Staduim

GAROUA

1 – Stade Roumde Adja de Garoua
2 – Stade Poumpoure de Garoua
3 – Stade Annexe de Garoua

En 22 ans, 5 mois et 30 jours de règne bien rempli par le Président Amadou Ahidjo, la révolution sportive lancée par le Président Paul Biya n’a aucun pareil en Afrique. En un laps de temps le Visionnaire camerounais et Africain a doté son pays d’infrastructures pour la prospérité. Seulement 3 ans auront fallu pour transformer littéralement le Cameroun.

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here